Opticallimits a testé le Sony FE 28mm f/2. Voici ses conclusions :

“Le Sony FE 28mm f/2 est peut-être un objectif Premieum, mais il est évident que Sony a dû (ou voulait) rogner sur quelques parties afin de réduire les coûts. La caractéristique de résolution n’est pas trop harmonieuse pour le moins. L’objectif peut être net à des réglages d’ouverture moyens, mais présente une faiblesse importante des coins à f/2 et f/2,8. Bien sûr, vous pouvez affirmer que ce n’est pas vraiment trop important pour la photographie à faible profondeur de champ, mais ce n’est pas impressionnant pour un objectif premium dans tous les cas. Si vous utilisez l’appareil photo avec la correction automatique de l’image activée, vous ne remarquerez pas de faiblesses drastiques au-delà de cela. Cependant, les distorsions de l’image d’origine ainsi que le vignettage sont sur le côté haut. …. La qualité du bokeh est l’un des meilleurs aspects. Le rendu des hautes lumières floues est un peu approximatif mais le flou général est très lisse.
La lentille peut ne pas sembler robuste en raison de son faible poids, mais objectivement, il n’y a rien à redire sur la qualité de construction. Un corps tout en métal et un anneau de mise au point lisse sont de bons ingrédients de base et l’ajout d’une longueur constante ainsi que l’étanchéité à la poussière et à l’humidité en font un très décent package. L’AF est également rapide et silencieux, typique de la plupart des objectifs Sony. Sony a ignoré la mise en œuvre d’un stabilisateur d’image optique, mais cela aurait été inhabituel de toute façon dans cette classe d’objectifs.
La raison de l’existence d’un objectif Premium devrait être qu’il offre quelque chose de «plus» par rapport à un objectif zoom de la même classe de focale. Dans le cas du Sony FE 28 mm f/2, il s’agit d’un stop supplémentaire ou deux de vitesse. La question est de savoir si cela seul peut être une raison pour acheter l’objectif…”

En conclusion, la critique est plutôt sévère sur cet objectif.